L’agence passe Entreprise à mission !

Une quête de sens partagée au sein de l’équipe, un besoin d’agir, d’apporter notre pièce à l’édifice des transitions en cours. Pour que nos métiers comptent. Pour que l’espoir et l’envie restent possible. Voilà les bases d’une réflexion commune, qui nous a conduit – sous la houlette d’Humbert DAVID, premier artisan de la démarche – à inscrire une mission sociétale et environnementale dans les statuts de l’entreprise. Les Passagers s’engagent pour faire leur part.

Au départ, un constat : l’écosystème urbain, quel que soit sa taille, est souvent tenu pour responsable de tous les maux : bétonisation qui menace la biodiversité, densité qui engendre un réel mal-être, étalement urbain et croissance exponentielle des mobilités individuelles carbonées, technocratie qui paralyse toute tentative d’évolution, surfinanciarisation du logement qui déconnecte le bâti de la vie, ségrégation spatiale de certaines populations… Dans le même temps, nous passons de plus en plus de temps dans un « chez soi » de plus en plus petit, standardisé, encombré. Et l’extérieur devient source d’inquiétude, l’autre aussi. 

Pour autant, cet écosystème urbain est riche : cultures, loisirs, rencontres, diversités, proximités, source de biodiversité aussi … C’est la combinaison de ces richesses qu’il nous faut faire vivre, en trouvant de nouveaux équilibres inclusifs et durables.  De nouvelles aspirations sont déjà à l’oeuvre et nous inspirent : initiatives citoyennes, expérimentations, urbanisme tactique, occupations temporaires, prise en compte des enjeux environnementaux, tentatives de maîtrises des coûts du logement, envies d’emprunter des chemins de traverse. Nous sommes acteurs de ces écosystèmes urbains, ils constituent notre bien commun.

Forts de ce constat, voilà comment nous voulons agir.

Notre mission est d’enrichir les écosystèmes urbains pour enclencher une transition réjouissante et nécessaire vers de nouveaux équilibres sociaux et environnementaux. Le plus rapidement possible. 

Cette mission repose sur un ensemble d’engagements et de partis-pris :

1 – Nous croyons que les diversités des paysages, des usages, des origines, des vécus, des fonctions sont essentielles. Et que seule l’hybridation des modes de faire nous permettra d’embrasser toute la complexité des villes d’aujourd’hui.

2 – Nous veillons à ce que nos interventions apportent aux territoires; respectent et révèlent les richesses de nos environnements géographiques, sociaux, environnementaux pour plus d’équité, de durabilité, de plaisir.

3 – Nous souhaitons favoriser l’enracinement et la capacité d’agir de chacun et chacune dans son écosystème social, historique, naturel, culturel, professionnel. Et que ce sentiment d’appartenance puisse être une liberté vers de nouvelles aventures. 

4 – Nous nous engageons à favoriser la fluidité des parcours, résidentiels, sociaux, physiques, naturels tout en pensant la proximité comme un horizon attrayant. 

5 – Nous souhaitons réenchanter aujourd’hui en misant sur le temps long, pour réfléchir aujourd’hui justement et finement. Nous défrichons les impensés, les usages émergents, les contraintes autant que les opportunités, pour contribuer à rendre nos futurs désirables, car durables.

Reste à élaborer le « comment ». Le plan d’action est en cours d’élaboration mais d’ores et déjà, l’agence vise une diminution drastique de ses émissions carbones – charité bien ordonnée… Les Passagers se penchent également sur le sujet de la biodiversité urbaine ou la ville du quart d’heure. Plus d’infos très bientôt !