A Avignon, la Barbière collaborative

Le renouvellement urbain du Grand Avignon, dont la convention est en cours d’élaboration par Passagers des Villes et ses partenaires, se décline aussi sur les petites échelles : le secteur de la Barbière, avec ses cinq tours récemment rénovées et le chantier de l’extension de la ligne de tramway, est en pleine transition. C’est un travail profondément partenarial qui s’engage aujourd’hui entre services de la ville, habitants, élus et bureaux d’étude. Avec Sennse, qui nous accompagne sur le volet communication / concertation, Passagers des Villes explore les possibilités d’opérations rapides, collaboratives et visibles, pour donner à voir et s’approprier une histoire des lieux. Autour des arbres centenaires, du château du XIXè ou encore d’une noria, ancien système de récupération de l’eau des sous-sols, comment tisser un récit commun ? Et comment le mettre en scène sur l’espace public ?
Nous travaillons en finesse avec les services municipaux pour faire émerger des leviers de valorisation des lieux et de ses habitants, tout en aidant à clarifier les contraintes et enjeux du site. Notre regard sur le NPNRU du Grand Avignon nous fait entrevoir la nécessité de liens plus forts avec les autres quartiers. Pour cela, le parc est sans doute un atout fort sur lequel s’appuyer !
Plan Guide NPNRU des quartiers sud d’Avignon – Horizon 2040 (c) Passagers des Villes
Ce travail de zoom permet encore une fois d’enrichir notre réflexion sur les échelles du projet : échelles de la concertation,  de l’appropriation des habitants & usagers, de la rénovation urbaine, du NPNRU…  qui sont indissociables des questions de temporalité. Car à la Barbière, il s’agit de faire rapidement, pour pallier l’impatience compréhensible des habitants, tout en s’articulant avec les visions à très long terme demandées par l’ANRU. 
Un premier diagnostic en marchant avec Mme la Maire vendredi 19 janvier a permis aux habitants de prendre connaissance du lancement de la démarche qui se déploiera sur toute l’année 2018.