Faire battre les « Coeurs de Ville »

Passagers des Villes fait partie des heureux lauréats de l’accord cadre lancé par la Caisse des Dépôts pour accompagner certains coeurs de villes sélectionnés pour la démarche du même nom. 

Le constat est en effet partagé par de nombreuses communes : la préférence pour la périphérie ou la métropole voisine vide le centre-ville, le privant justement de ses fonctions de centralité. Manque d’activité, commerces en berne, logements peu adaptés aux envie d’habiter actuelles, le tableau dressé pour les coeurs de ville est relativement sombre. Pourtant, les territoires concernés ne manquent pas d’idée, ne manquent pas d’envie.

Les initiatives sont nombreuses qui visent à reconquérir les dents creuses par des projets d’espaces publics participatifs, d’investir un local pour une épicerie multi services, des projets à la juste échelle. Dès lors, la démarche lancée par l’Etat et la Caisse des Dépôts en décembre 2017 accompagne – via un financement à hauteur de 1,7 milliards d’euros – cette dynamique de projets pour les 222 villes sélectionnées.

A travers cet engagement, la Caisse des Dépôts souhaite enclencher avec les collectivités, une dynamique positive : formuler un projet de territoire permettant de mettre en mouvement et en cohérence les actions menées à l’échelle micro locale, soutenir la mise en oeuvre de solutions durables, favoriser l’investissement privé dans les villes moyennes en co-investissant dans des projets, dans une perspective de développement territorial et aider financièrement à la concrétisation d’actions clés. 

Nos missions d’accompagnement porteront sur les premières étapes de structuration des démarches de revitalisation portées par les communes et sur la solidification opérationnelle des actions imaginées. En étroite collaboration avec les équipes municipales et les référents territoriaux de la Caisse, il ne s’agira pas de « faire à la place de », dans une posture d’expert mais bien d’engager un dialogue constructif, pour s’assurer collectivement de la capacité à passer à l’action à moyen terme. 

Evidemment, nous n’avons pas de recettes miracles, pas plus que tous ceux qui se sont déjà penchés sur la question. Mais nous avons une double intuition : miser sur les énergies locales et ne rien s’interdire. A l’épreuve de la réalité de chacune des communes que nous accompagnerons, nous construirons avec les élus et leurs équipes des ambitions sur-mesure pour les coeurs de ville.