Ecoquartier Champratel – 10 ans de projets

Depuis le marché de définition – ancien dénomination du dialogue compétitif – remporté en 2007, jusqu’à l’inauguration de la Plaine de jeux en septembre 2018, l’agence a conçu et vu émerger l’écoquartier Champratel. Le nord de Clermont, à l’époque presque le bout de la ville, au bord des champs. Un vaste espace entre deux quartiers d’habitat social et aux abords d’un grand centre commercial, à proximité également de petites maisons ouvrières. L’enjeu : retrouver ici une forme de centralité, un espace vivant où l’on a envie de venir habiter, travailler, se divertir. En 2007, notre vision urbaine s’appuie sur trois notions clés :
  • La centralité comme lieu d’intensités urbaines, aux finitions mixtes, un repère évident et inscrit dans une continuité urbaine : ce sera la place d’entrée de quartier, en bordure immédiate du tramway qui relie Champratel au reste de la ville dès 2006.
  • Les parcours comme structuration d’un paysage quotidien, faits de cheminements piétons, d’ouvertures de vues, de voies plus larges pour  ouvrir le quartier sur son environnement mais toujours, le plus naturels possibles. Dans leur aspect comme dans leur pratique.
  • Les mixités urbaines, programmatiques, sociales pour que chacun trouve sa place, dans un quartier vivant.
Autour de cette colonne vertébrale forte, posée dès le démarrage, le projet a su s’adapter à l’évolution des enjeux. Par exemple, la programmation logements et le dimensionnement des îlots a évolué pour mieux correspondre au rythme du marché clermontois, en interaction étroite avec les promoteurs et porteurs de projets. Nous avons également retravaillé notre concept de cours urbaines, conçus comme des cheminements publics au coeur des îlots privés, pour prendre en compte les besoins d’intimité des nouveaux habitants. Nous avons évidemment écouté les habitants, anciens et nouveaux, pour coller au plus près de leurs besoins, de leurs envies pour le quartier. La « plaine de jeux » inaugurée samedi 15 septembre en est un exemple probant : 4 ateliers de co-construction programmatiques pour passer d’une idée de terrains de sports en plein air à un véritable espace de convivialité. Barbecues, méridiennes, terrains de foot et de basket, jeux pour enfants, aire des possibles support des événements de quartier… Les souhaits des usagers ont été respectés et il paraît même que désormais, l’on vient de tout Clermont pour faire du sport ! Aujourd’hui, une nouvelle page s’ouvre pour Champratel, qui se fait désormais appeler « la Grande Plaine », quartier nature et abordable. Une mue réussie, selon les propos du Président Maire Olivier Bianchi qui affirme que la Grande Plaine est une illustration de « la façon d’imaginer la ville du XXIe siècle » et qu’ici « nous fabriquons une nouvelle ville ».