Gouverner la ville autrement ?

C’est la question que se sont posés les participants à la journée organisée par Le Monde, autour des prix de l’innovation Smart Cities. Et en cette période électorale, la réinvention de la démocratie est un sujet porteur!

Les exemples de renouveau démocratique, notamment via le numérique, à Barcelone, à Saillans, en Autriche ou portée par la 27e région ont évidemment suscité toute notre attention, nous qui menons des processus de concertation sur de nombreux sujets, en voyant bien les limites du dispositif.

Les propos autour de la ville comme lieu évident et nécessaire du renouveau civique nous renforce également dans notre vision du rôle profondément Politique (au sens noble du terme) de l’urbanisme. Si le désenchantement né de la segmentation sociale, dans une ville qui n’est plus le lieu de la rencontre des diversités et puisque certains ont suggéré que la Ville était le lieu de la reterritorialisation démocratique, alors que le numérique conduisait à une démocratie désincarnée… Comment redonner du sens à un espace véritablement public ? Et qu’est ce que ce « véritablement » voudrait dire?

Ce sera l’objet de notre réflexion dans Passages n°3, affaire à suivre…

 

« L’espace public doit avant tout redevenir une place publique » – Loïc Blondiaux lors du premier temps de débat