Un nouvel Eden à Saint-Etienne

En plein centre-ville, l’ancien cinéma Eden, aujourd’hui désaffecté est enchâssé au coeur de l’îlot du même nom, composé également de logements à rénover. L’Etablissement public d’aménagement de Saint-Etienne (EPASE) a choisi Passagers des Villes et son équipe pour réécrire le film : une mission de maîtrise d’oeuvre urbaine pour faire évoluer cet îlot invisible au passant en jardin en coeur de ville. Une transformation radicale, un signal fort en phase avec la volonté de renouveau de Saint-Etienne.  Au coeur des enjeux d’attractivité de la Ville de Saint-Etienne, l’îlot Eden porte en effet une responsabilité autant qu’une formidable opportunité pour créer un lieu « autre », porteur des envies des élus comme des usagers, un lieu à part et un lieu dans la ville.

Le cinéma Eden aujourd'hui
Le cinéma Eden aujourd’hui

En complémentarité avec les vastes places ouvertes que sont les places Dorian, de l’Hôtel de Ville et Jean-Jaurès, il nous faudra déterminer la bonne échelle et l’identité du lieu. En conservant les bâtiments pignons patrimoniaux, nous souhaitons créer un appel, pour découvrir un lieu intime en même temps qu’une surprise dans la ville. Plus qu’un jardin, pas tout à fait un square surtout pas une place, ce nouvel espace pourrait s’apparenter plutôt à une cour ouverte sur la rue. Une programmation particulière, peut être avec un designer, comme une stratégie de réhabilitation permettant de tester le marché à l’aide de produits innovants, contribueront également à nourrir l’attractivité renouvelée du secteur. Nous aurons en effet à coeur de respecter le tempo de la ville par un phasage progressif rendant possible la réussite du projet, que ce soit en termes de marché immobilier donc, ou d’appropriation.

En phase avec la vision de l’EPASE, qui envisage les resserrements budgétaires comme une opportunité pour travailler des espaces au plus près des besoins des usagers, nous initions avec enthousiasme un partenariat avec l’agence Dédale, qui nous accompagnera dans l’élaboration d’un diagnostic partagé, dans les tests programmatiques et dans la recherche d’appropriation du nouvel Eden.

Démarrage du projet en octobre.