Humbert David à l’université populaire Ville et Architecture

Depuis le 6 octobre, Archipel, centre de culture urbaine à Lyon, organise sa deuxième université populaire autour de la ville et de l’architecture en collaboration avec  Nomade Land et Chic! de l’Archi!

Humbert David est intervenu le 10 novembre dernier, devant plus d’une trentaine d’étudiants, curieux, architectes ou urbanistes pour échanger sur le thème « Ville / Voiture, le match ». Derrière le slogan, le débat a plutôt porté sur l’évolution de nos modes de vie et sur nos façons de se déplacer, sur les nécessaires prises en compte de ces nouveaux usages et nouveaux besoins  de mobilité sur nos façons de faire et penser les villes.

Depuis Georges Pompidou, qui affirmait en 1971 que  » La Ville doit s’adapter à la voiture », jusqu’à ce chiffre de 18% des Européens seulement qui considèrent aujourd’hui que la voiture symbolise la réussite, Humbert David a brossé un rapide tour d’horizon ce qui « fait ville » en 2015 et demain…. de la désertion des centres-villes aux MOOCs, en passant par le covoiturage, le coût du logement et autre coût comparé du stationnement en sous-sol par rapport à l’achat d’un vélo électrique.

Ce portrait éclectique des tendances à l’oeuvre, en droite ligne de la revue Passages publiée en septembre, a suscité questionnements et réactions, comme cet habitant de la plaine de l’Ain qui soulevait l’impossibilité de vivre sans voiture sur ce territoire. Où la mobilité interroge l’organisation des transports comme l’organisation territoriale… une piste pour Passages n°2 ? 

P1130549 P1130556